🦺RÈGLES DE SÉCURITÉ ET PARCOURS🚧

Nous vous invitons à nous rejoindre à la marche de l’ExisTransInter le samedi 14 mai. Participer à la marche, c’est participer à une action collective. Pour assurer le meilleur déroulement possible de la marche, il est indispensable de prendre connaissance des consignes établies collectivement par le Collectif ExisTransInter et de les respecter tout au long de la marche, pour assurer la sécurité de tou·te·s les participant·e·s. Nous savons que les risques ne sont pas les mêmes pour tout le monde et nous nous devons d’être solidaire les un·e·s des autres.

Un SO (Service d’Ordre) sera présent tout au long de la marche, avec deux missions principales : protéger les manifestant·e·s des risques extérieurs (répression policière, attaques de fascistes et de fachottes) et veiller au bon déroulement de la marche (cohésion de la marche, avec la coordination du rythme de marche et d’arrêt, et vigilance aux croisements face aux véhicules).

Les membres du SO ont des consignes précises. Iels travaillent en binômes, sur des points fixes, iels reçoivent leur mandat de SO du Collectif ExisTransInter et iels rendent des comptes sur leur actions uniquement au Collectif ExisTransInter. Tout grief envers le SO ou un·e membre du SO ne peut être adressé qu’au Collectif ExisTransInter et il n’est pas acceptable de harceler ou d’agresser les membres du SO, lesquel·le·s respectent le mandat qui leur a été donné par le collectif.

Il est demandé aux manifestant·e·s de respecter les consignes du SO, en particulier pour ce qui est des mouvements, du respect de la chaussée et de la dispersion.

Les membres du SO ont l’autorité de demander à toute personne de quitter la marche, aucune justification n’est nécessaire auprès de la personne exclue de la marche. Le SO rapportera son action et la justifiera auprès du collectif. Tout propos oppressif justifie une exclusion, même s’il est en réponse à d’autres propos oppressifs (Par exemple : propos racistes en réponse à des propos transphobes).

Adopter des stratégies collectives d’auto-défense féministe spécifiques au danger représenté par les TERFs.

La venue probable de TERFs est prise en compte par le collectif. Nous connaissons maintenant bien les stratégies des TERFs et avons réfléchi collectivement à des stratégies de défense. Ces stratégies ne fonctionnent qu’avec la solidarité et le soutien des manifestant·e·s.

Nous vous demandons de ne pas prendre d’initiative, de faire le signalement au SO et de ne pas interagir avec les TERFs, d’écouter et de suivre les consignes du SO. Ne voyez pas cela comme de la passivité. Toutes réactions de notre part sont pour elles des victoires, alors qu’elles agressent des individu·e·s et présentent nos réactions filmées comme des attaques. Notre objectif est d’assurer la défense des manifestant·e·s, pas d’entrer dans une confrontation stérile avec elles. Les TERFs sont des fachottes misogynes, dont la vision essentialiste du genre représente un risque existentiel pour les personnes trans et inter, aucun débat n’est possible avec elles, la meilleure option est de refuser les règles de jeu qu’elles cherchent à nous imposer.

Parcours de l’ExisTransInter 2022

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés